---

Edito 

 

Les conseillers régionaux se sont retrouvés en assemblée plénière jeudi 29 juin. Campagne législative oblige, cela faisait 5 mois que les élus régionaux ne s'étaient pas retrouvés dans cette configuration.

Comme à son habitude, Laurent Wauquiez a animé la journée au pas de course. On le sait, le Président n'a pas de temps à perdre, les débats ne doivent durer qu'une journée. Il n'est plus parlementaire, mais il prépare le congrès de son parti. Si bien qu'aucune assemblée n'est prévue entre septembre et décembre c'est à dire au moment du congrès de "Les Républicains".

Lors de cette assemblée, nous avons déposé 15 amendements, 1 voeu et une question orale. Nous tenons notre rôle d'opposition constructive et ne laissons rien passer.

Nous vous laissons découvrir dans cette newsletter nos principales interventions et restons à votre disposition pour toute question.

Monique Cosson

Présidente du groupe

Lire notre communiqué

---
Intervention de Jean-Charles Kohlhaas sur le compte administratif

Un compte administratif qui dissimule de graves dysfonctionnements 

Les élus RCES ont voté contre le compte administratif 2016 et Jean-Charles Kohlhaas est intervenu.Il a relevé notamment certaines dépenses non réalisées, mettant en difficulté les acteurs de la région : 38 millions d'€ en formation, 18 millions d'euros en transport et 10 millions d'euros en économie.

Lire la suite.

---
Intervention Myriam Laïdouni Denis sur la délibération culture

Culture : poursuite d'une politique sans critère ni objectivité 

  Après un an et demi d'attente, les élus régionaux ont eu à se prononcer sur une délibération portant sur la politique culturelle. Malheureusement, cette délibération, bien que pleine de bonnes intentions ne met en avabt aucun critère. Si bien que l'on peut penser que sans critère, ni jury de sélection, c'est la politique clientéliste menée depuis le début du mandat qui va se poursuivre. Myriam Läidouni Denis est intervenu sur la question et a défendu deux amendements.

Lire la suite.

---
Intervention de Corinne Morel Darleux pour la fermeture de la centrale du Bugey

La gauche pour des études préalables à fermeture de la centrale du Bugey

La centrale nucléaire du Bugey menace près de 4 millions de rhônalpins habitant dans un rayon de 80km de la centrale.

Le groupe RCES a déposé un voeu souhaitant faire prendre conscience du danger que représente cette centrale pour les habitants dans la région.

Corinne Morel Darleux a défendu ce voeu prenant bien soin de ne pas rentrer dans un débat idéologique.

Si la droite est restée sourde, toute la gauche s'est prononcée, suite à un sous-amendement du groupe socialiste, pour des études préalables à la fermeture de la centrale.

Une petite victoire donc !

Lire la suite.

---
Report modal : comment la Région a roulé dans la farine les populations des vallées alpines

Communiqué : 

comment la Région a roulé dans la farine les populations des vallées alpines

Fin 2016, le président de la Région Laurent Wauquiez déclarait à l’AFP : « La Région ne peut pas rester les bras croisés face à la pollution de nos vallées et on veut lancer un grand plan pour la relance du fret ferroviaire alpin ».   Le Vice-Président en charge des transports Patrick Mignola lançait une consultation des associations et …

Lire la suite.

---

Les petites victoires :

Le travail d'amendement paie. Enfin, parfois. Voici ce que nous avons pu obtenir lors de cette session :

• Grâce à un amendement défendu par Fabienne Grébert : la prime aux véhicules propres proposée pour la vallée de l'Arve sera étendue aux autres territoires pollués de la région (Lyon, Saint Etienne, Grenoble).

• Grâce à un amendement défendu par Corinne Morel Darleux : les acteurs touristiques seront incités à mettre en avant dans leurs offres la châtaigne et ses produits transformés locaux.

• Grâce à un amendement défendu par Jean-Charles Kohlhaas : la région veillera à ce que le fonds pour le développement d'une politique intermodale des transports dans le massif alpin finance contrairement à ce qui était fait auparavant les mesures opérationnelles pour l'intermodalité;

---

Mais aussi 

• Fatima Parret a expliqué notre abstention quant à la délibération apprentissage et défendu 3 amendements

• Andréa Kotarac a défendu une position critique quant aux financements des entreprises à l'étranger via le dispositif "volontariat international en entreprises"

• Fabienne Grébert a félicité l'exécutif pour son engagement pour les véloroutes tout en les poussant à plus d'investissement en la matière

• Emilie Marche a demandé un bilan de la convention passée il y a un an avec L'UNI mettant en jeu 50 000 € d'argent régional

---

Exclusif ! Wauquiez avoue tout ...

" Honnêtement je n'en peux plus. Tout le monde, même quand je vais en Ardèche, me donne à manger de la lentille verte du Puy. Je n'en peux plus. Il faut arrêter. On va basculer sur la châtaigne."

Laurent Wauquiez, le 29 juin 2017 à 18h07 à Lyon

---