A l’initiative des groupes RCES et PRG : la Région va monter au créneau sur les contrats aidés

 

Intervention d’Andréa Kotarac

 

 

Après plus de 11h de session plénière : les élus du groupe Rassemblement Citoyen, Ecologiste et Solidaire et du groupe Parti Radical de Gauche ont présenté leur vœu sur les contrats aidés.

Un vœu justifié par l’annonce par l’annonce brutale du Gouvernement qui a mis notamment de nombreuses structures de la Région en grande difficultés : les 23 emplois aidés d’Emmaüs Malby dans la Loire sont menacés, les enfants de Saint Jeure d’Ay en Ardèche n’ont plus de cantine ni de garderie, le collège du Vercors à Grenoble a perdu 3 surveillants alors qu’il se situe en zone prioritaire, l’espace social et culturel du diois accueillera moins d’enfants…

Les deux groupes ont réussi à convaincre leurs collègues et même la majorité de droite !

La Région Auvergne Rhône Alpes demande donc officiellement au Gouvernement de revenir sur sa décision de réduction drastique des contrats aidés et d’accompagner les personnels licenciés. Et elle invite le Gouvernement à concerter les partenaires de l’emploi dans les territoires.

Andréa Kotarac (élu RCES) et Sarah Boukaala (Présidente du groupe PRG), porteurs du vœu, se félicitent de l’adoption de ce vœu et suivront avec attention son application.