A45 : lettre de l’association Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais aux conseillers régionaux.

A45

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Régionaux,

 

Il nous semble particulièrement important de vous rappeler que le projet autoroutier A45, soutenu par l’exécutif du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, est en totale contradiction avec

– le Grenelle de l’Environnement ;

– les recommandations de la Commission Mobilité 21 ;

– les décisions prises lors de la COP 21.

 

Ne pas donner priorité aux modes de transport les moins traumatisants pour l’environnement consiste à cautionner la mort prématurée de 42 000 personnes par an en France du fait de la pollution, dont celle générée par les déplacements routiers excessifs car déséquilibrés par rapport aux autres modes.

 

Nous sommes surpris de ne pas avoir pu exprimer notre argumentation et développer des alternatives réalistes à l’A45 dans le cadre du comité de pilotage dont Monsieur Patrick Mignola, Vice-Président chargé des transports, nous avait annoncé la création et pour lequel nous devions recevoir une invitation début juin 2016.

 

Nos regrets de ne pas avoir été associés, alors que c’était convenu, accompagnent le texte ci-joint que nous soumettons à votre réflexion.

 

Nous restons à votre écoute attentive et à votre disposition pour tout dialogue constructif.

Merci de votre attention.