Abandon des Parcs Naturels Régionaux : le groupe RCES contre-attaque et saisit la justice

La volonté politique de Laurent Wauquiez est claire : les parcs naturels régionaux sont des structures lourdes et normées, il leur préfère des contrats de territoire, c’est-à-dire des enveloppes financières pour les intercommunalités sans aucun projet partagé pour un développement économique local qui intègre la préservation de l’environnement et du patrimoine.

Il s’est acharné contre le projet de PNR gorges et sources de l’Allier le 7 juillet dernier en faisant voter au forceps l’annulation d’une délibération de la commission permanente de la région Auvergne datant de 2015 qui validait la création du parc.

En août dernier c’est le projet du PNR de la Dombes (Ain) qui est abandonné par la majorité régionale au profit d’un autre contrat de territoire.

Dans les PNR existants et comme le décrit notamment l’ancienne présidente du PNR du Vercors dans sa lettre de démission, c’est le chaos : baisse des subventions, flou sur les rôles et missions des PNR, divergences sur les intérêts des territoires…

Les élu-es du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire ne peuvent assister au déroulement de ce plan destructeur sans agir.

Ils ont déposé ce matin, un recours devant le tribunal administratif de Lyon demandant l’annulation de la délibération prise le 7 juillet dernier par l’assemblée régionale sur l’arrêt du projet de PNR gorges et sources de l’Allier.

Fabienne Grébert, élue RCES, membre de la commission environnement, explique : « Nous devons faire tout notre possible pour empêcher l’arrêt brutal de ce parc. Nous avons travaillé tout l’été aux côtés des membres de l’association de préfiguration du parc pour préparer ce recours. La délibération contestée présente plusieurs irrégularités : vice d’incompétence (l’assemblée plénière n’a pas la compétence d’abroger une décision prise en commission permanente) et plusieurs vices de procédure, notamment l’habituel défaut d’information des conseillers régionaux. »

Fatima Parret, élue RCES auvergnate complète « Cette action en justice est très importante pour les acteurs du territoire. Cela faisait 5 ans que ce projet de PNR était sur les rails. Il était très attendu localement. Il avait été validé à l’unanimité par les élus auvergnats y compris par les élus de droite qui aujourd’hui veulent son arrêt. Même le conseil économique, social et environnemental s’était montré défavorable à la délibération de Laurent Wauquiez. Nous espérons faire annuler la délibération et donner une nouvelle chance au parc ».

 

Interview de Fabienne Grébert

Fiche récap’ du recours