Auvergne-Rhône-Alpes : apprendre à balayer devant sa porter

Après avoir aidé à l’achat d’armement pour les polices municipales, au financement de la RN88 et de la vidéosurveillance dans les lycées, Laurent Wauquiez sort une nouvelle fois des compétences de la Région pour satisfaire ses lubies.
En effet, ce vendredi en Commission permanente sera proposée la création d’une application pour « permettre un suivi plus fin de l’évolution de l’épidémie » pour 525.000€ affectée sur le budget du Numérique. Comme ce fut le cas avec la coûteuse campagne de tests de décembre, la Région veut agir à la place du Ministre, contrôler à la place de l’ARS, et sans les concerter.
Dans le même temps, la Région néglige ses compétences principales comme la formation professionnelle, grande absente des Commissions permanentes depuis le début de l’année. Pourtant, Auvergne-Rhône-Alpes comme les autres Régions est durement touchée par la crise COVID-19 et son impact sur l’emploi.
Fabienne Grebert, présidente du groupe RCES, complète : « Encore rien, toujours rien pour la formation professionnelle. Depuis 2016, le budget alloué à cette compétence phare a quasiment été divisé par 2. Notre budget est légèrement inférieur à celui de la Région Nouvelle-Aquitaine, pourtant nous comptons 2 millions d’habitants de plus et un taux de chômage proche ! C’est le moment d’investir sur la formation qui aide au retour à l’emploi, notamment sur les secteurs en tension qui peinent à recruter. »