Auvergne Rhône Alpes : les perles de la commission permanente de rentrée

Les membres de la commission permanente d’Auvergne Rhône Alpes se réunissent demain à Clermont-Ferrand. Comme d’habitude, la séance durera 1h chrono pour l’étude de 2366 pages de rapports. On pourrait croire que cette commission permanente de rentrée est administrative, puisque beaucoup de dossiers de régulations sont soumis au vote. Mais comme à leur habitude, les élu-es du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire, ont déniché les perles qui symbolisent la politique de la Région depuis quelques années : clientélisme, communication outrancière, distribution d’argent public aux plus aisés….

La Région et le gala de l’université Lyon 3

C’est une première, la Région va attribuer la somme de 8 000 € à l’association des étudiants en droit « Corpo Lyon 3 ». Cette somme sera consacrée à l’organisation… « du plus grand gala universitaire de France ». C’est vrai qu’on aime le faste à la Région Auvergne Rhône Alpes et que notre 1er Vice-Président a des souvenirs dans cette université. Mais quand même, en quoi est-ce le rôle de notre collectivité de financer une fête étudiante dont le budget global s’élève à 110 000 € et pour laquelle les participants devront débourser 30 € ?

 Les fanfares logotées

Nul ne peut désormais ignorer le logo de la Région Auvergne Rhône Alpes. On le voit fleurir partout. Quiconque prend une route départementale dans la région, croisera toute les 3 min 30 en moyenne un panneau « La Région aide ses communes » (chiffre très sérieux calculé depuis une voiture roulant à 80 km/h). Les lycéens et apprentis ne sont pas en reste puisque le logo de la Région est visible sur leurs manuels scolaires et leur équipement (tabliers, plateaux de cantine…).

Maintenant, ce sont les musiciens des fanfares et harmonies qui doivent porter haut et fort les couleurs de la région. En effet, nous avons découvert que le dossier « plan fanfare » soumis au vote, comporte une clause particulière : tout musicien dont la formation a bénéficié d’un soutien financier de la Région doit porter un badge logoté lors de toutes manifestations publiques.

Ces dépenses de communication ont un coût non négligeable. La Région se comporte comme un sponsor privé oubliant sa mission de service public.

 

 

La Région des golfs ?

Les dossiers « tourisme » réservent souvent des perles. C’est une compétence régionale et notre collectivité soutient à raison bon nombre de structures indépendantes. Néanmoins, certaines attributions de subventions sont pour le moins déroutantes. Demain, les élus devront se prononcer sur une subvention de 300 000 € pour l’extension d’un golf près de Roanne. Ce dossier est libellé « tourisme de pleine nature ». Le golf est même présenté comme une réserve de biodiversité. Pour les élus RCES, il ne faut pas confondre plein air et pleine nature ! Les golfs sont connus pour leur surconsommation d’eau et l’utilisation de produits phytosanitaires afin d’obtenir un « green » parfait. Rappelons par ailleurs que le golf n’est pas spécifiquement connu pour son accessibilité.

Ce cas n’est pas isolé puisque qu’un hôtel golf de l’Isère recevra également 70 000 € d’argent régional pour sa rénovation.

 SOS chrétiens d’Orient le retour

C’est un serpent de mer. Après avoir auditionné en commission les responsables de cette association, proposé puis retiré une première subvention en juin dernier, l’exécutif vient à nouveau de mettre à l’ordre du jour une subvention de 22 000 € à SOS chrétiens d’Orient pour mieux la retirer quelques jours plus tard. On avoue ne pas bien comprendre les tiraillements de l’exécutif régional. Mais pour les élus RCES, c’est très clair et ils l’ont dénoncé dès la première apparition de cette association à la Région en 2017 : aucun centime régional ne doit aller à cette association noyautée par l’extrême droite et les identitaires. La situation des minorités au proche et moyen orient est trop grave.