Intervention d’Emilie Marche sur le nom de la région : Auvergne Rhône-Alpes

 

Centralpes, Rhovergne, Auvralpes, Monts de France, Aura, ARA, RAA, Auvergne-RhôneAlpes, RhôneAlpesAuvergne sont les propositions des habitants de la région suite à la consultation réalisée sur le site internet.

 

A l’heure où les citoyens boudent les isoloirs lors des élections, leur proposer de choisir le nom de la future région est une bonne initiative pour les intéresser à cette collectivité souvent peu connue. Donner la parole aux citoyens, donner les conditions du pouvoir d’agir sont des propositions défendues par le groupe du Rassemblement Citoyens, Écologistes et Solidaires. Pour rappel, lors des débats sur l’élaboration du règlement intérieur de la région, notre groupe avait proposé un amendement sur le référendum d’initiative populaire.

 

Cependant, dans tout ce processus pour déterminer le nom de la région, nous regrettons que les habitants n’aient eu qu’un avis consultatifs et non décisionnaire, comme par exemple ce fut le cas pour Hauts de France, où le président de la région a opté pour la proposition arrivée en tête dans les contributions.

 

Nous regrettons le tripatouillage réalisé pour que votre choix arrive en tête. Plus précisément, dans les 30 000 contributions c’est Rhône-Alpes-Auvergne qui est arrivé en tête. Puis on a fait un réajustement pour Auvergne-Rhône-alpes car il y a moins d’habitants en Auvergne, mais comment peut-on savoir que tous les habitants d’Auvergne ont voté pour Auvergne-Rhône-Alpes et vice versa pour Rhône-Alpes-Auvergne ? Ceci ne suffisant pas, ensuite on a dit que Aura c’est comme Auvergne-Rhône-Alpes. D’ailleurs, dans le tableau final que nous avons obtenu hier après 20h, Aura est cité entre parenthèse derrière Auvergne-Rhône-Alpes.

Et voici comment Auvergne-Rhône-Alpes est arrivé en tête.

 

Nous n’avons aucun problème particulier à baptiser notre région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce n’est pas un combat politique de première importance pour nous, et de toutes manières ça n’aura strictement aucun impact sur la vie quotidienne de nos concitoyens. Nous regrettons simplement que vous ayez non seulement bafoué le pouvoir d’agir des habitants que vous avez consulté, mais en plus que vous ayez manipulé les résultats pour les faire aboutir dans le sens de votre propre choix. A ce compte-là, vous auriez eu plus vite fait de prendre la décision seul sans consulter personne, comme vous le faites si bien depuis votre entrée en fonctions ! Nous voterons donc pour le nom de la nouvelle région, au moins, cela sera fait, sans pour autant, vous l’aurez compris, sans cautionner  vos méthodes.