Laurent Wauquiez dépouille les associations au profit du syndicat étudiant de droite !

En Auvergne-Rhône-Alpes, quand on est une association, pour obtenir une subvention il est préférable d’être de droite. Le syndicat étudiant UNI, connu pour ses positions droitières, recevrait une subvention de 50 000 € alors que pour l’ensemble du tissu associatif régional c’est le temps des vaches maigres.

Clientélisme ? Choix partisan ? Remerciements pour l’amitié entre le président de la région et l’UNI ? Ces questions méritent d’être posées.

Le nouveau souffle dans la région a du plomb dans l’aile. Pourtant pendant la campagne, le président Laurent Wauquiez, alors candidat, condamnait avec vigueur des subventions « dogmatiques » ou encore « écologistes » et « idéologiques ». Le voici maintenant en action !

50 000 € pour des rencontres et des petits-déjeuners

50 000 € d’aide pour le développement d’un portail Internet et des rencontres petits-déjeuners, des conférences et des visites d’entreprises. Cela revient cher le pain au chocolat et la visite. De plus, aucun appel à projet n’a été fait pour l’obtention d’une subvention.

Alors que les besoins des étudiants sont immenses : rénovation des logements, réussites des études, etc…, une subvention de 50 000 euros à l’UNI concernera une poignée d’étudiants partisans et non l’intérêt général des étudiants. Ça ne peut être une priorité régionale.

Le Rassemblement Citoyens, Ecologistes, Solidaire dénonce cette subvention partisane et exige que ces 50 000 € soient fléchés vers les bourses doctorales étudiantes, le logement étudiant, ou le développement des Centres d’Information et d’Orientation (CIO).

 

Les élu-e-s du Rassemblement : citoyens, écologistes, solidaire