Lettre ouverte à Laurent Wauquiez PNR des Bauges : il faut agir !

Montmelian, le 20 mars 2017

 

Monsieur le Président,

C’est en tant qu’élus soucieux du développement de notre territoire que nous nous adressons à vous aujourd’hui. Nous siégeons toutes les trois au comité syndical du Parc Naturel des Bauges.

Les PNR représentent pour nous un formidable outil de coopération entre acteurs publics pour protéger le patrimoine naturel et culturel de nos territoires et contribuer au développement local. Or, depuis votre arrivée à la tête de la Région, toute votre politique consiste à asphyxier les parcs. Nous n’avons pas oublié votre acharnement à enterrer le projet de PNR des gorges et sources de l’Allier.

Concernant celui des Bauges, vous êtes à l’origine d’une baisse de subvention de 21% depuis le début de la mandature.  Sachez que cette baisse a conduit à la suppression de 7 postes et incite fatalement les autres collectivités à baisser de concert leur participation. C’est donc l’emploi local et utile qui en pâtit directement.

Par ailleurs,  la nouvelle politique régionale en matière d’aménagement du territoire a conduit à la suppression des programmes d’actions tels que les CDDRA ou les PSADER.  Ces programmes permettaient aux PNR de porter des projets structurants et de lever des fonds européens.  Aujourd’hui, ces financements européens font défaut à notre territoire.

Enfin, l’absence remarquée  des PNR dans le schéma économique de la région (SRDEII) semble démontrer l’intention de la région de cantonner les parcs à la seule préservation de l’environnement alors que leur action est bien plus vaste.

Face à ces dangers, nous demandons expressément à Messieurs Wauquiez et Fournier de définir clairement leur politique à l’égard des Parcs et en particulier pour celui des Bauges qui après avoir subi une perte de près d’un tiers de ses effectifs a bien besoin de retrouver un projet fédérateur et mobilisateur et d’être soutenu par les élus quelque soit leur bord politique.

Nous sommes convaincus que les Parcs sont des remparts pour garantir l’équité entre territoires urbains et territoires ruraux, participé à un développement de proximité face au mouvement de métropolitain.

15 mois d’inactivité sur la question, ce n’est pas acceptable !

 

Fabienne Grébert, Conseillère régionale                         *

Noëlle Aznar-Molliex,   Conseillère régionale            

Janie Tremblay, Déléguée de Faverges

Philippe Marin  , Conseiller de Thoiry

José Da Silva Gomez, Conseiller de Montailleur

Jean-François Loichoit, Conseiller de Les desserts

 Françoise Boisset, Adjointe à St Jean de la Porte         

Catherine Pige, Conseillère de Mure