Myriam Laïdouni Denis revient sur l’annulation du budget de Laurent Wauquiez

Monsieur le président,

 

Nous prenons acte de la communication de cet avis de la Chambre Régionale des Comptes. Et nous aimerions pouvoir aussi prendre acte à l’avenir de votre respect de la démocratie.

Car, c’est bien la violation de la loi qui régit notre démocratie qui a conduit le Tribunal administratif de Lyon à annuler le budget 2016, suite au recours que nous avons porté.

Petit rappel : Le rapporteur public a retenu les irrégularités que nous avions soulevées : violation du droit à l’information, violation du droit d’amendement, conflit d’intérêt d’ordre public. Une pluie d’irrégularités, dont une seule goute, le droit à l’information, a suffi au Tribunal pour annuler le budget tout entier. Une première ! (Comme quoi la première place n’est pas forcément louable !)

Cet avis de la Chambre régionale des comptes n’efface donc en rien ce jugement du tribunal administratif de Lyon, et cette régularisation du budget n’est qu’une approbation comptable de celui-ci et non une approbation de la manière dont il a été voté.

M le président vous qui clamez votre soucis d »économie de l’argent public, peut être pourriez-vous commencer par dispenser la région des dépenses qui résultent de vos actions illégales.  Respectez donc enfin les textes législatifs et réglementaires, alors seulement, nous n’aurons plus besoin de saisir la justice pour cela.