Réaction au verdict Ecopla

Le verdict concernant l’avenir des salariés d’écopla et de leur entreprise était très attendu aujourd’hui à Grenoble. Le tribunal de commerce de Grenoble vient de juger le recours des salariés irrecevable. Selon la présidente de la cour d’appel, le ministère public aurait dû faire appel.

Pour Emilie Marche, élue RCES iséroise qui a accompagné les salariés tout au long de leur lutte : « C’est une terrible déception pour les ex salariés d’Ecopla. On est ici sur une erreur de procédure, aucun jugement sur le fond n’a été rendu. Je partage la colère des ex salariés : le garde des sceaux aurait dû inciter le ministère public à interjeter appel de la première décision du tribunal .Le projet de SCOP des salariés tient la route. Leur projet est économiquement viable. Nous devons tout faire pour garder les emplois et les savoir-faire locaux. Les ex salariés sont en lutte depuis des mois et ce n’est pas fini. Ils ont engagé une procédure de recours en tierce opposition. Le verdict est attendu le 3 novembre, nous serons à leurs côtés ».