La Région la mieux gérée de France : les élus régionaux RCES interpellent la cour des comptes sur les publicités de Laurent Wauquiez

Le 24 septembre, la cour des comptes a rendu public son rapport sur les finances publiques locales. Celui-ci s’attache à décortiquer la gestion des nouvelles régions. Le même jour, en Auvergne Rhône Alpes, les habitants ont pu découvrir dans les journaux, sur les arrêts de bus, sur les réseaux sociaux… une nouvelle publicité signée Laurent Wauquiez indiquant que notre région était la mieux gérée de France selon la cour des comptes.

Problème. La cour des comptes ne dit jamais une telle chose dans son rapport. La cour des comptes analyse des situations financières et les prises de décisions des exécutifs mais ne fait pas de classement ni ne décerne de palme. Aussi, le groupe du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire a adressé lundi un mail à Didier Migaud, Premier Président de la cour des comptes.

 Jean-Charles Kohlhaas élu RCES membre de la commission finances, explique : « Nous sommes surpris et gênés de cette communication publicitaire. Il nous semble que cela détourne les propos de l’institution qu’est la cour des comptes. Nous avons donc adressé ce message à Didier Migaud pour lui signaler ce qui s’apparente à nos yeux à une manipulation. La Région Auvergne Rhône Alpes n’est pas caractérisée par ce rapport comme la Région la mieux gérée de France. Le rapport est nuancé. Il n’y a aucun classement. Tout est une question d’interprétation, mais bizarrement, aucune autre Région n’a fait de communication sur le sujet.

Par ailleurs, les élus RCES ne partagent pas l’idée que la Région Auvergne Rhône Alpes est la mieux gérée. Monique Cosson, présidente du groupe RCES détaille : « On n’est pas la Région la mieux gérée de France quand le personnel dépose un préavis de grève le jour d’une assemblée plénière pour cause de désorganisation totale et de souffrance au travail. On se demande aussi, si ces dépenses de communication participent d’une bonne gestion. En 2019, nous avons décompté plus de 2,3 millions d’€ dépensés pour de l’achat d’espace dans des médias locaux ou achat d’espaces promotionnels dans les évènements. »