Séisme en Drôme Ardèche : l’Etat doit fermer provisoirement Cruas et Tricastin

Ce lundi 11 novembre, la terre a tremblé en Drôme Ardèche. Un séisme de magnitude 5,4 a été ressenti de Lyon à Montpellier. Une dizaine de milliers de personnes ont été évacuées, on dénombre 4 blessé-es et quelques dégâts matériels. Nous remercions les pompiers pour leurs interventions rapides.

Ce qui inquiète particulièrement les élus régionaux du Rassemblement citoyen écologiste et solidaire, c’est la présence de deux centrales nucléaires sur la zone touchée. EDF a annoncé l’arrêt des réacteurs de Cruas. Pour les élus RCES, le principe de précaution doit s’étendre à la centrale de Tricastin.

Florence Cerbaï élue régionale ardéchoise explique : « Nous sommes en zone sismique, cela rend les centrales de Cruas et du Tricastin d’autant plus vulnérables. Au lendemain d’un séisme de magnitude 5, toutes les précautions doivent être prises. Il s’agit de notre sécurité. Les possibilités de répliques d’une magnitude élevée sont fortes.  Nous ne pouvons pas jouer avec le feu. Nous demandons à l’Etat un arrêt temporaire immédiat de la centrale nucléaire de Tricastin et le maintien à l’arrêt des réacteurs de Cruas au nom du principe de précaution.  Nous demandons durant cet arrêt un audit complet des installations en interrogeant notamment le risque lié à la rouille des éléments du circuit primaire et les risques d’inondations en cas de séisme. Rappelons qu’à Tricastin la digue du canal n’a pour l’instant été renforcée que pour un séisme de magnitude 5,2 et elle nécessite encore des travaux selon l’ASN .  La reprise de la production d’électricité ne devrait se faire qu’après une mise aux normes de ces centrales anticipant des séismes de plus forte amplitude. »

Corinne Morel Darleux, élue régionale drômoise complète : « Sur le plan régional, nous devons renforcer nos politiques d’anticipation. Nous avions proposé que Laurent Wauquiez intègre au budget régional une aide aux communes pour qu’elles mettent en place des plans d’évacuation en cas d’accident. Nous proposions également d’équiper les lycées de zones de confinement étanches. Cet évènement nous confirme l’importance de ces mesures. Nous réitérerons ces propositions auprès de Laurent Wauquiez en décembre lors du vote du budget ».