Voici des nouvelles de la session budgétaire de ce jeudi à la Region, avec undémarrage dans un hémicycle à moitié vide et un contexte assez inédit dont RCF Lyon a fait un assez bon résumé ici. Les groupes PS, PCF, PRG et FN ne sont pas restés pour cette session sur le budget. Nous avons quant à nous décidé de siéger pour représenter tous ceux qui nous ont fait confiance et défendre nos positions face à Laurent Wauquiez comme l’a bien expliqué notre présidente de groupe Monique Cosson : Communiqué « Nous avons choisi de rester ».

IMG_2922.JPGNous avons donc, à huit élus d’opposition, bataillé toute la journée et ainsi pu dénoncer les 50.000 euros d’argent public au syndicat étudiant de droite l’UNI, l’absence de critères d’emplois dans les aides accordées à STMicroelectronics notamment, les 100 millions d’euros pour une nouvelle autoroute A45 (ici lesarguments et alternatives de l’association pour la sauvegarde des coeaux du lyonnais), la suppression des contrats territoriaux CDDRA, les 20 millions d’euros pour des tourniquets et caméras devant les lycées, la casse des réseaux pour l’agriculture paysanne, dont les budgets sont sabrés avec injonction de passer par les chambres d’agriculture (mon intervention à ce sujet ici en pdf), et le plan montagne réduit à des canons à neige (à lire en cliquant ici). Le premier budget de Laurent Wauquiez a au final été adopté par 108 voix Pour et 8 voix Contre…

IMG_2919.JPGElus debout, donc, dedans mais aussi dehors, partout : durant la suspension de séance du matin, nous sommes sortis saluer les cheminots qui manifestaient devant l’hotel de Région pour protester contre la suppression de la présence de contrôleurs à bord des TER et dénoncer la « RERisation » de nos trains régionaux (voir la courte vidéo d’ambiance ici).

La pause déjeuner elle s’est faite avec les associations et opposants venus assister dans le public à cette session aux conséquences et enjeux si importants pour la suite : militants et responsables contre l’A45, le Center Parcs, réponsables de CLD ou de réseaux de soutien aux paysans, du planning familial, de formation professionnelle… L’occasion d’échanger arguments et pistes pour la suite autour d’un repas partagé, et de reprendre des forces avant d’y retourner.

Parmi les sujets brûlants les plus repris par les media, la menace de suppression du pass contraception (voir ici mes réponses à Libération) et la décision de Laurent Wauquiez d’accorder 4,7 millions d’euros d’argent public à Pierre & Vacances pour son projet de Center Parcs à Roybon dans l’Isère. Et ce, alors même que la légalité de ce projet est encore suspendue. J’ai répondu aux questions de Reporterre sur ce sujet suite à l’amendement que nous avons déposé, l’article de Reporterre est là. En vain hélas, malgré l’intervention de ma camarade Myriam Liadouni-Denis (à lire ici). Les 4,7 millions ont été votés. Nous en suivrons très attentivement l’exécution et la légalité.
Je vous passe les propos de Monsieur Chabert, responsable Montagne de Laurent Wauquiez me répondant sur les « libellules dépressives », la réaffirmation du projet fou de Lyon-Turin dans le contrat de plan Etat-Région de la vallée de la Maurienne, les élus « anti-système » du FN qui ont tout compris en repassant juste signer la feuille de présence pour une session à laquelle ils n’ont pas participé, le voeu lunaire de Les Républicains demandant à changer le nom de la centrale nucléaire du Bugey, dont les multiples dysfonctionnements gache la sécurité de nos concitoyens l’image des coteaux du même nom (le plus lunaire étant qu’il a été adopté avec les votes des autres groupes, revenus en assemblée plénière après le vote du budget)…

Notre communiqué de fin de session reprenant l’essentiel des éléments défendus est ici « Budget 2016 : le coup de bluff de Laurent Wauquiez », et la lettre d’infos complète des élus régionaux du Rassemblement sur cette session est disponible via ce lien : http://eepurl.com/bXM5xT

Courage et haut les coeurs, on ne lache rien.