Soutien à Salah Hamouri

Dans la nuit du 22 au 23 août 2017, Salah Hamouri, franco-palestinien de 32 ans, a été arrêté, en pleine nuit, par l’armée israélienne, sans aucun motif d’accusation.

Depuis, c’est une saga judiciaire ubuesque qui se joue sous les yeux de la scène internationale : décisions ajournées, audiences reportées et après 2 mois d’attente, la cour de district a rendu son verdict et Salah Hamouri est en détention administrative pour six mois (renouvelables) sans qu’aucune charge ne pèse contre lui.

Salah Hamouri, défenseur des droits de l’homme, fait notamment partie de l’association de défense des prisonniers palestiniens Addameer où il effectuait son stage de recherche afin d’obtenir son master en droit. Après 7 années de prison (il a été libéré en 2011), ce franco-palestinien de Jérusalem s’est marié à une Française et aspire à une vie normale.

Le groupe du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire apporte tout son soutien à Salah Hamouri ainsi qu’à sa famille et réclame sa libération.

Pour Myriam Laïdouni Denis, membre de la commission « relations internationales » : « Cet acharnement injustifié sur la famille de Salah Hamouri par les autorités israéliennes n’est plus tenable et il est urgent que les autorités diplomatiques françaises obtiennent la libération de Salah Hamouri ainsi que l’amélioration de la situation familiale de ce couple et de leur jeune enfant »

Andréa Kotarac, élu RCES complète : « Alors qu’Israël détient encore 6269 prisonniers politiques, la France doit réagir et faire tout ce qui est en son pouvoir pour qu’Israël respecte les droits de l’homme. »