Assemblée régionale : on ne répond pas à l’état d’urgence sanitaire et climatique par des campagnes de communication

La dernière assemblée du conseil régional d’Auvergne Rhône Alpes se tient aujourd’hui en visio-conférence. L’ordre du jour est concentré autour du budget 2021 et d’une délibération sur la réponse régionale à la crise sanitaire.

Ces deux délibérations présentent des points communs, notamment les effets de com’.
Florence Cerbaï, conseillère régionale RCES (Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire) intervient sur la délibération concernant la crise sanitaire : « Il nous semble que le Président de Région fait les choses à l’envers. Avant de lancer une campagne de communication autour des tests COVID il aurait été sensé de finaliser le dispositif de tests massifs, de le travailler en amont avec les partenaires de santé et d’en débattre au sein de notre institution. Cette campagne devrait être organisée pour le bien des auralpins, et non en fonction de visées électoralistes. Idem pour les purificateurs d’air dans les lycées, ils ne seront efficaces que si la Région investit massivement dans des systèmes de renouvellement d’air pérennes. Encore une fois, la communication a pris le pas sur l’efficacité des politiques régionales. »

Fabienne Grebert (présidente du groupe RCES) quant à elle, prend la parole sur le budget 2021 : « Le budget présenté par Laurent Wauquiez aujourd’hui est centré sur des résultats à court terme. Il ne prend manifestement pas en compte la portée et les conséquences de la crise que nous sommes en train de traverser. La doxa des économies de fonctionnement est toujours présente. Les politiques de rigueur budgétaire aggravent le problème au lieu de le solutionner. La crise sociale et le dérèglement climatique appellent non à des dépenses inconsidérées, mais à des investissements massifs. C’est ce que nous défendons aujourd’hui à travers une vingtaine d’amendements »

Le groupe RCES a déposé des amendements visant à préparer la région Auvergne Rhône Alpes aux défis sanitaire, climatique et social des prochaines années.
❖ Fonds de garantie pour le rachat des commerces : créer un fonds de garantie pour le rachat des commerces qui ne survivraient pas à cette crise.
❖ Plan d’urgence pauvreté et précarité : soutenir les associations qui luttent contre la précarité étudiante, la précarité étudiante et le sans-abrisme
Contact presse : Le rassemblement citoyen, écologiste & solidaire –
Marion Fourier (0632242347)
❖ Action pour la santé mentale : engager avec l’ARS des actions pour informer, permettre aux auvergnats et rhônalpins femmes et hommes de recourir à une aide psychologique
❖ Plan pour des médicaments et masques FFP2 made in Auvergne Rhône Alpes : mettre en oeuvre un plan pour relocaliser la production des médicaments et des masques FFP2
❖ Plan air intérieur : investir pour la qualité de l’air dans les lycées de la région (VMC, renouvellement de protocoles…) et aider les ERP de la région.
❖ Plan régional « En scène, coûte que coûte ! » : aider le secteur du spectacle vivant dans le cadre de la reprise post-COVID avec attention particulière au maillage des territoires
❖ Soutien aux réserves communales de sécurité civile : soutien financier aux communes qui mettraient en place des réserves communales de sécurité civile
❖ RN 88 : stopper le financement du doublement et déviation de la RN 88 en Haute-Loire et réinvestir dans le transport collectif de voyageurs
❖ Développer les RER interurbains : investir dans le rail et travailler avec les Métropoles de Lyon, Grenoble, Saint Etienne Clermont pour développer des liaisons quotidiennes, fiables et régulières
❖ Reconnaissance du travail des agents régionaux : prévoir une prime qui récompense équitablement tous les agents de la Région, sans attendre 2023
❖ Fonds pour l’économie sociale et solidaire : créer un fonds d’amorce en investissement et fonctionnement pour booster l’économie sociale et solidaire
❖ Bonus pour les clubs proposant des actions « Sport pour tous et toutes » : bonifier l’aide aux clubs sportifs qui mettent au coeur de leurs pratiques la lutte contre les discriminations
❖ Un budget sensible au genre : 1 € symbolique pour que les budgets régionaux soient sensibles au genre et intègrent la question de l’égalité dans la répartition de l’argent public
❖ Expérimentation de la sécurité sociale de l’alimentation en Auvergne-Rhône-Alpes : lancer une étude pour estimer comment ce dispositif pourrait être expérimenté à l’échelle de notre Région
❖ Convention régionale citoyenne pour le climat : organiser au niveau régional une convention citoyenne pour le climat
❖ Création d’un comité d’éthique régional : créer un comité d’éthique pour évaluer, contrôler et guider les politiques régionales ayant un impact à l’international afin de les rendre compatibles avec les enjeux de justice sociale et environnementale
❖ Plan de formation aux métiers de demain : proposer aux auvergnats et rhônalpins des formations aux métiers de la transition
❖ Accompagner le renouveau du tourisme : aider les acteurs du tourisme qui relanceraient une activité avec des critères de résilience pour se préparer aux crises à venir
❖ Abonder le budget insertion : augmenter le budget consacré aux ateliers chantiers d’insertion