Fatima Parret sur le plan d’aide aux agriculteurs touchés par le gel

Ce 29 avril en assemblée plénière, Fatima PARRET intervenait sur le plan d’aide d’urgence pour les agriculteurs touchés par l’épisode de gel du début du mois d’avril.

➡️ L’intervention intégrale :

« Je ne vais pas revenir sur le dramatique bilan constaté et à prévoir dressé par ce rapport. L’épisode de gel a touché largement les professions agricoles qui rappelons le, sont essentielles et ont déjà vécu des épisodes compliqués. 
 
Le déblocage d’une aide d’urgence est donc nécessaire pour aider ces agriculteurs, dont une année de production ne se remplace pas. Cependant, nous ne pouvons plus systématiquement nous inscrire dans une démarche palliative. Au même titre que d’aider, il est de notre devoir d’élus de prévenir. Cela fait 5 ans que le groupe RCES s’efforce de sensibiliser cette assemblée aux causes et conséquences du dérèglement climatique, il en est ici un nouvel exemple dramatique. Cet épisode de gel sur un printemps précoce vient s’ajouter à une succession d’épisodes climatiques extrêmes, ce fut notamment le cas en 2019 avec de fortes grêles sur une partie de la Région.
Ces phénomènes vont s’accentuer, et bientôt mettre en péril des vies humaines dans notre Région comme c’est déjà le cas ailleurs dans le monde. Comme nous le disions en octobre lors de la présentation du rapport sur l’adaptation des secteurs agricoles, agroalimentaires et forestiers face au changement climatique, la Région et l’Etat doivent être plus ambitieux dans l’orientation des politiques publiques. Le 22 avril dernier, nous célébrions le jour de la terre et les 5 ans de la signature des accords de Paris sur le climat. Qu’a-t-on changé depuis ? 
Le groupe RCES votera favorablement sur ce rapport. »