Le SRADDET du « en même temps » : intervention de Jean-Charles Kohlhaas et amendements de Fabienne Grebert, Florence Cerbaï et Emilie Marche

Monsieur le Président, M. le Vice-Président,

Nous ne pensions pas que vous étiez un adepte du « en même temps » comme le président Macron. En réalité, tout comme lui, vous nous proposez dans ce SRADDET un certain nombre d’objectifs et de règles qui nous satisfont pleinement et EN MEME TEMPS, d’autres qui les contredisent. Vous nous présentez des objectifs ambitieux et, EN MEME TEMPS, des actions ou INACTIONS de la Région opposées.

Vous écrivez à l’objectif 1.4 : « veiller, lors de la conception de nouvelles infrastructures, à la prise en compte des impacts environnementaux en termes d’émissions de carbone et de pollutions locales ». A l’objectif 1.5 2 « réduire les émissions de GES ». A l’objectif 1.6 : « préserver la trame verte et bleue ». L’ensemble de l’objectif 3.3 cherche à « préserver et valoriser les potentiels fonciers pour assurer une activité agricole viable, soucieuse de la qualité des sols, de la biodiversité et résiliente… ». Alors que, EN MEME TEMPS, vous soutenez des projets autoroutiers comme l’A45, dont l’étude d’impact de l’Etat rappelle qu’elle entrainera une augmentation de 30% des GES, et supprimera 500 ha de terres agricoles de qualité….

Votre objectif 1.5.1 dit que vous voulez « diminuer les émissions de polluant dans l’air » alors que   EN MEME TEMPS, nous attendons que vous teniez votre promesse pour, je vous cite, « dès 2017 mettre en œuvre des solutions de report modal pour diminuer les camions dans nos vallées alpines. »

Votre objectif 1.6.2 veut « maintenir des milieux ouverts diversifiés », regrettant « l’intensification des pratiques agricoles ». L’objectif 4.4 veut « préserver les pollinisateurs » et EN MEME TEMPS, vous continuez de soutenir prioritairement une agriculture intensive, fortement pesticidée et mortifère pour les abeilles en ayant diminué voire supprimé les soutiens à l’agriculture biologique.

Dans l’objectif 1.7, vous souhaitez « limiter la pollution visuelle en maîtrisant le développement de la publicité extérieure » et EN MEME TEMPS, la publicité de notre collectivité a explosé notamment aux entrées de communes.

Votre objectif 2.3 prévoit « dans les territoires urbains et périurbains : de s’appuyer sur le réseau ferroviaire… en vue d’offrir une desserte de type RER » EN MEME TEMPS, vous nous avez proposé tout à l’heure une liaison « low-cost » pour le val de Saône.

L’objectif 2.3 intime de « proposer des tarifications adaptées aux différents publics pour que la mobilité ne soit pas un frein » et EN MEME TEMPS, vous avez fortement augmenté la tarification solidaire pour les populations les plus pauvres.

L’objectif 2.9 veut « accompagner la réhabilitation énergétique des logements privés et publics » et EN MEME TEMPS, la plupart des dispositifs régionaux en cours sous le précédent mandat ont disparu.

Votre objectif 3.1 dit « privilégier le recyclage du foncier à la consommation de nouveaux espaces » et EN MEME TEMPS, vous prévoyez l’artificialisation de nouveaux espaces pour la logistique dans la plaine de St. Exupéry, alors que les friches logistiques sont légion dans notre région.

A l’objectif 3.7, vous prévoyez « d’augmenter de 54% la production d’Energie Renouvelable » avec une multiplication par 7 de l’éolien. Au 9.3, vous vantez l’hydrogène qui est sans doute uniquement intéressant en complémentarité de l’éolien et de son intermittence. Et EN MEME TEMPS, vous ne proposez pas de schéma ni de zonage de développement de l’éolien, dans une région où le préfet bloque tous les projets, même quand ils sont acceptés et portés par les habitants et les collectivités locales.

Votre objectif 4.5 veut « préserver la ressource en eau pour limiter les conflits d’usage » et EN MEME TEMPS, vous distribuez des dizaines de millions d’euros au développement de la neige artificielle ou à certains pratiques agricoles intensives très gourmandes en eau.

L’objectif 5.4 annonce « maintenir les performances nominales des petites lignes ferroviaires » alors que pour l’Etoile de Veynes et le Cévenol, on attend toujours un engagement de la Région, à la hauteur de ce qu’elle fait pour les routes nationales, en avançant l’argent de l’Etat, ce que vous avez refusé lors du dernier budget.

L’objectif 6.3 est « d’exploiter le potentiel des fleuves » alors qu’on n’a pas vu passer de rapport de CP sur le fluvial depuis le début de ce mandat.

Enfin, l’objectif 9.2 dit vouloir « mobiliser les citoyens ou acteurs sur le changement climatique et l’érosion de la biodiversité, en soutenant et diffusant les bonnes pratiques » alors qu’EN MEME TEMPS, vous avez détruit quasi totalement l’éducation à l’environnement dans les écoles.

Nous comprenons mieux que vous ne souhaitiez pas que ce SRADDET soit contraignant pour les collectivités, puisque, manifestement, il ne l’est pas pour vous-même. Même s’ils sont habitués, que cela vienne de vous, de M. Macron ou de ses prédécesseurs, les citoyens sont fatigués des promesses non tenues, des actes contraires aux paroles.

 

AMENDEMENTS

Amendement de Fabienne Grebert pour un tram train entre Annecy et Albertville :

Amendement de Florence Cerbaï pour le soutien à la filière éolienne :

Amendement d’Emilie Marche pour le maintien de la filière hydraulique et cet amendement a été ADOPTE

Amendement de Jean-Charles Kohlhaas pour un train à haut niveau de service :

Amendement de Florence Cerbaï pour un moratoire sur les centres commerciaux de périphérie :

Amendement de Fabienne Grebert sur la prévention déchets. Cet amendement a été ADOPTE.

Amendement d’Emilie Marche pour lutter contre la pollution lumineuse :

Amendement de Fabienne Grebert sur les projet alimentaires territoriaux :