Liaison autoroutière entre Machilly et Thonon : il faut revenir à la raison !

 

L’enquête publique relative à la déclaration d’utilité publique d’une liaison autoroutière A 40 entre Machilly et Thonon les Bains se déroule jusqu’au 13 juillet 2018.

 

Ce sujet s’est invité au conseil régional par la voix d’Astrid Baud-Roche en juin dernier. Elle a fait adopter un vœu pour soutenir le projet. Un comble quand on sait que lors de la même session, les élus régionaux ont adopté une délibération sur la « stratégie environnement » de la Région avec comme objectif affiché de faire de la Région Auvergne Rhône Alpes une région décarbonée.

 

Les élus régionaux du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire viennent de déposer leur avis auprès des commissaires enquêteurs.

 

Fabienne Grebert, élue régionale de Haute Savoie détaille : « Nous sommes opposés à ce projet. Il présente de nombreux défauts en termes d’atteinte à la biodiversité et d’impact sur le changement climatique et la qualité de l’air. Ce projet nous semble d’autant plus injustifié que la Région vient de voter le 14 juin une délibération intitulée « Stratégie environnement énergie : faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la première région durable d’Europe ». Elle propose une baisse des consommations d’énergie de 23% d’ici 2030, sachant que 35% des besoins d’énergie sont liées à la mobilité. Elle prévoit dans le chapitre lié à la qualité de l’air que le Grand Genève soit classé zone prioritaire et prévoit le développement d’une mobilité décarbonée. Cette nouvelle liaison autoroutière va à l’encontre de tous ces objectifs. Je me demande bien ce qu’en pense le Vice-Président Fournier. »

 

Notre contribution à l’enquête publique